Réseau européen contre la privatisation et la commercialisation de la santé et de la protection sociale
Vous êtes ici : Accueil » Presse » Conférence de presse de la semaine d’action européenne "Investir dans la santé (...)

Conférence de presse de la semaine d’action européenne "Investir dans la santé maintenant !

D 26 octobre 2020    


agrandir

Conférence de presse de la semaine d’action européenne "Investir dans la santé maintenant ! Mardi 27 octobre 2020, 10:00 Résidence Palace, Rue de la Loi 175, 1048 Bruxelles

Cette semaine, la Fédération syndicale européenne des services publics (FSESP-EPSU) organise une semaine d’action européenne en faveur des travailleurs.ses de la santé. Amnesty International, le Réseau européen contre la privatisation et la commercialisation de la santé et de la protection sociale (Réseau européen) et le Mouvement populaire pour la santé (MPS-PHM) Europe se joignent à cet appel à l’action et demandent aux gouvernements européens de reconnaître la contribution des travailleurs.ses de la santé et des autres travailleurs.ses essentiels pendant la pandémie de Covid19, mais aussi en temps normal, et de les soutenir en leur assurant des ressources suffisantes pour leur travail.

Plus précisément, le Réseau européen et MPS-PHM Europe demandent aux gouvernements de toute l’Europe de mettre immédiatement un terme aux mesures d’austérité qui ont affaibli nos systèmes de santé, de cesser la commercialisation de la santé et de se tourner vers des modèles basés sur la déprivatisation, la remunicipalisation et la promotion de la participation des personnes aux systèmes de protection sociale. La crise du Covid-19 nous a montré une fois de plus que nous devons investir dans les soins de santé publics et disposer d’un système de santé et de soins solidaire et accessible à toutes et tous.

Dans cette optique, toutes les organisations mentionnées ci-dessus tiendront une conférence de presse commune demain à 10 heures au Residence Palace à Bruxelles. Les journalistes qui souhaitent assister à cet événement sont priés de contacter Pablo Sanchez de la FSESP-EPSU (0032 474 626633 (Whatsapp/Telegram)). La conférence de presse sera également diffusée en direct à partir de 10h30 à la page suivante :
https://www.facebook.com/events/275564430371910

La description complète de l’action se trouve ici : https://epsu.org/article/european-health-action-week-fighting-health-and-care-beyond-pandemic

Veuillez trouver ici le communiqué de presse conjoint du Réseau européen et de MPS-PHM Europe (en anglais, français, espagnol, néerlandais) https://docs.google.com/document/d/1jD_U-x5fAVkNcI-uKfLF-msc_B3rHGUZVIKgaMXtCpE/edit?usp=sharing

27.10.2020 - COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUN du Réseau européen et du Mouvement Populaire pour la Santé Europe

Semaine d’action européenne du 26 au 30 octobre 2020
“Investir dans la santé, maintenant !”

Les systèmes de santé universels, fondés sur le financement public et organisés autour de valeurs de solidarité et d’accès aux soins pour tous, sont les seuls capables de protéger et de promouvoir la santé publique. Ces systèmes de santé ne peuvent fonctionner de manière durable que si la santé et le bien-être de leurs travailleurs.ses et des travailleurs.ses des autres secteurs essentiels sont pris en compte.

Les syndicats se mobilisent cette semaine pour la reconnaissance de l’engagement des travailleurs.ses de la santé pour la protection du droit humain à la santé - pendant la pandémie du Covid-19 mais également au-delà. Avec eux, le Réseau européen Contre la Privatisation et la Commercialisation de la Santé et la Protection Sociale (RE-EN) et le Mouvement populaire pour la santé (MPS-PHM) Europe appellent les gouvernements nationaux et européens à tenir les promesses faites pendant la crise au personnel des services de santé et des services sociaux, notamment en ce qui concerne l’augmentation des salaires, le droit à des conditions de travail dignes et le droit à la liberté d’expression.

Les gouvernements européens, poursuivant l’idée d’une croissance sans fin au cours des dernières années, ont insisté sur la réduction des dépenses publiques, en particulier dans le domaine de la protection sociale et de la santé. Leurs choix ont simultanément conduit à une pénurie de personnel et à plus de commercialisation. En faisant passer la rentabilité avant l’intérêt public, ils ont sapé les conditions de travail des travailleurs.ses, ainsi que les conditions de vie des personnes qui dépendent de ces systèmes.

La logique de réduction des coûts et l’introduction de modèles axés sur le profit dans nos systèmes de protection sociale ont conduit à une augmentation des inégalités en matière d’accès et de qualité des soins. Le Covid 19 a montré qu’un tel modèle n’est pas viable et qu’une réorientation vers des valeurs de solidarité et d’intérêt public est nécessaire pour garantir les droits humains fondamentaux. En attendant, les soignant.e.s et autres travailleurs.ses des métiers essentiels restent exposés à de graves risques pour leur santé, tout en étant mal payés.

Depuis des années, les syndicats, les scientifiques et les mouvements sociaux mettent en garde contre les dangers de la commercialisation de la santé. Faisant fi de ces avertissements, aujourd’hui l’Europe fait face à la pandémie du Covid-19 sans y être préparée. C’est pourquoi nous nous joignons aux revendications de la Fédération syndicale européenne des services publics (FSESP-EPSU), de la Confédération syndicale internationale (CSI-ITUC) et d’autres fédérations internationales. Ensemble, nous appelons les gouvernements d’Europe à mettre immédiatement un terme aux mesures d’austérité qui ont affaibli nos systèmes de santé, à mettre un terme à la commercialisation de la santé et à se tourner vers des modèles basés sur la non marchandisation de la santé, la mise en commun des moyens et la promotion de la participation citoyenne aux systèmes de protection sociale. La crise du Covid-19 nous a montré une fois de plus que nous devons investir dans la santé publique et disposer d’un système de santé et de soins solidaire et accessible à toutes et tous.

Nous devons soutenir les travailleurs.ses de la santé dès aujourd’hui si l’on souhaite une société meilleure à l’issue de cette pandémie. Le soutien dont les soignants ont besoin ne peut pas prendre la forme de promesses vides et de primes ponctuelles. Il doit se traduire par le renforcement durable des droits du personnel dans les secteurs de la santé et des soins, et par un investissement dans l’éducation pour former plus de personnel soignant. Cela ne sera possible que si les budgets consacrés aux soins de santé augmentent à tous les niveaux et si la santé des citoyen.ne.s, y compris celle des travailleurs.ses, devient une priorité dans l’agenda de l’UE et des gouvernements nationaux.

De la confiance des personnels dépend la fiabilité de nos systèmes de santé et de protection sociale. Nous partageons les demandes formulées par le personnel de la santé au cours de la semaine d’action du 26 au 30 octobre et invitons tout le monde à les soutenir pendant et après la pandémie du Covid-19. Le Réseau européen et le Mouvement Populaire pour la Santé appellent la population, le personnel de la santé, les associations, etc. à se rassembler et à soutenir la semaine d’action en participant à la campagne de la FSESP-EPSU sur les réseaux sociaux :

1. Prenez une photo de vous avec vos messages
2. Partagez-les sur les réseaux sociaux avec le hashtag
#RejoignezLaRiposte #NotreSantéNestPasàVendre #OurHealthIsNotForSale #EU4health4all et marquez/taggez vos décideurs politiques
3.Partagez-les avec la FSESP-EPSU (Pablo Sanchez 0032 474 626633 (Whatsapp/Telegram) ou cboeckx@epsu.org Retrouvez les logos et images des réseaux sociaux et des actions sur le site de la FSESP.

Réseau européen Contre la Privatisation et la Commercialisation de la Santé et de la Protection Sociale
http://europe-health-network.net
europeanhealthnetwork@gmail.com
+32499 42 44 48

Mouvement Populaire pour la Santé (PHM)
https://phmovement.org/
ana@phmovement.org
+38591 574 4567

Rechercher

novembre 2020 :

Rien pour ce mois

octobre 2020 | décembre 2020